Document transmis par J. F. Paya

Commentaire de Tiffany du lundi 18 octobre 2010, 16:32:40
A Oran sans connaitre les réactions de la France ? D’autre part il fallait éviter une trop grande concentration d’Européens à Oran !
Réponse à Tiffany
Vous justifiez donc la thèse du complot mais il faut aller plus loin et se demander pourquoi les troupes Françaises sont restées consignées la veille du 5 Juillet à ce sujet l’enquête de JF Paya va plus loin que les propos de Gilbert Meynier dans son livre “histoire intérieure du FLN”

Gilbert_Meynier_histoire_interieure_du_FLN

Quant à J Monneret il ne donne aucune cause valable pour ce massacre Le journaliste qu’il cite avait émis aussi une hypothèse du complot mais sans donner de sources ni d’archives comme l’a fait Paya

Posté par Marcel, jeudi 22 juillet 2010 à 17:06
Pouvait on prévoir les massacres du 5 Juillet à Oran ?

         Supputations découlant de la situation stratégique d’Oran mais non fondées à priori à moins de bien connaitre les luttes internes du FLN et le fait que l’armée Française ne protégerait pas ses ressortissants Or se souvenir
         Note aux chefs de Corps n
°99 /saor/3/ope du 20 juin signée général Katz qui prévoit l’usage de la ” légitime défense ” y compris pour les ressortissants Français après le 3 juillet (non appliquée sur l’ordre du pouvoir central la veille de l’indépendance, avec l’ordre strict de consigner les troupes) Ordre d’autant plus criminel sur le plan local si on avait su à l’avance mais rien ne l’indique dans les rapports du 2em Bureau même favorables aux PN ni dans ceux de la partie du FLN locale vite débordée par l’extérieur Pour moi la question reste posée d’un “deal” au plus haut niveau avec ceux qui allaient réellement prendre le pouvoir en Algérie! Deal de facto; Non pour le massacre bien sur ; Mais pour ne pas intervenir

         Se souvenir de la note (doc 64 M Harbi) du groupe FLN de l’exécutif provisoire au GPRA du 27 Juin 62 qui faute de directives se plaint de ne pouvoir signer le protocole prévu sur le maintien de l’ordre D’où “Porte ouverte aux risques d’interventions de l’Armée Française après le 2 Juillet en cas de débordements” Dicit (ce protocole ne fut jamais signé)

A la demande de certains J’explicite “le Deal” possible en marge des “accords d’Evian” non signés par ceux de l’ALN du Maroc qui allaient prendre le pouvoir c’est à dire conservation des bases militaires et surtout d’essais Atomiques Françaises contre appuis tacites pour prise de pouvoir ,ouverture des frontières et non possibilité d”enclave Européenne à Oran Kébir en sachant que “la charte de Tripoli”du FLN du 27 Mai 62 prévoyait dans une clause secrète “qu’il fallait encourager les Français d’Algérie à partir” et qu’il faudrait progressivement “liquider les accords d ‘Evian”
         En tout cas c”est ce qui s”est bien passé! L’objectif de De Gaulle était avant tout de terminer les essais de sa Bombe le sort des PN et des Harkis lui était indifférent ;Si on réfléchis bien jamais un mot de compassion ne fut prononcé par lui !

PAR JEAN FRANCOIS PAYA   cercle Algérianiste du Poitou

RETOUR JEAN FRANCOIS PAYA ORAN 5 JUILLET 1962