7 HERISSON étoile
Un seul but : la Victoire. (Alger 1942-1944 Général Giraud)
Les slogans historiques engagent non seulement leurs auteurs mais ceux qui les comprennent.

Ne les oublions pas EUX NON PLUS.

          Alors que les médias nous matraquent quotidiennement sur  l’enlèvement de ressortissants Français quelque part dans le monde et que des comités de soutien se créent fort justement pour réclamer leur libération, nous Pieds-noirs, rappelons également que depuis le 19 Mars 1962, par la volonté maléfique d’un manipulateur de Président de notre France d’alors,  cela fera au 19 mars 2012, 18251 jours, que des milliers de Français d’Algérie ont été enlevés dans l’indifférence générale sans que les « bonnes consciences » de ce monde qui détournaient pudiquement leur regard, n’aient élevé la moindre protestation pour nous défendre et nous soutenir. Nous ne les oublierons pas eux aussi.

 

Faire confiance aux hommes, c’est déjà se faire tuer un peu (CELINE) 

 

Eh oui, AMIS COMMUNAUTAIRES, ils voudraient bien nous faire passer des vessies pour des lanternes.

En Octobre 2007,  La 5° colonne souvent évoquée par votre serviteur, prévoyait déjà  une situation qui pouvait faire tache d’huile dans les prochaines années dans notre pays. Ce soupçon portait sur l’intégrisme sous couvert de  l’Islam et de leurs partisans faux humanistes en mal de bulletins de vote. Eh bien, nous y voilà.

Pour mémoire, nous rappellerons que pendant la période préalable à l’occupation de la France par l’Allemagne, il y régnait un climat d’espionnite où chacun s’observait et considérait l’autre comme suspect. C’était ça les prémices annonciatrices en  partie de la  5° colonne.

Ce qui n’est pas sans ressembler et avoir un rapport avec la situation actuelle dans notre France et que nous vivons en temps depuis trop longtemps. En effet depuis quelques années, la France s’entredéchire politiquement parlant. Car que ne voyons et ne lisons nous pas à propos de  la sécurité et de l'immigration? 

A gauche, Mme Martine Brochen (ex Aubry), née Delors, se distingue et gigote nerveusement dès qu’un média se profile à l’horizon. Le PS passe à l’attaque. Les socialistes dans un communiqué intitulé « La dérive anti républicaine » mordent à belles dents sur les propositions gouvernementales quelles qu’elles soient, même les moins mauvaises et attaquent avec une rigueur sectaire (qui ne serait pas la même et la leur, si par malheur pour nous vrais Français, ils accédaient au pouvoir ce qu’à Dieu ne plaise.)

A droite, Sarkozy débordant d’imagination, n’arrête pas d’avoir des idées… géniales, pour contrer la délinquance. Mais des idées simplement et loin de la réalité des faits et de leur mise en application.

Nos policiers se font tirer comme des lapins sans qu’ils aient droit à riposte, tout en étant en état flagrant de légitime défense, sous peine de voir bondir sur eux une nuée de gredins, de faux humanistes, LICRA. MRAP et autres Dieudonné et gauchards de bas étage.

Les médias se délectent de ces menaces de mort envers nos représentants de l’ordre, menaces émanant d’intégristes de banlieue (protégés au plus haut niveau par la gauche, (avec même des avocats Français pour lesquels l’argent n’a pas d’odeur), la seule riposte permise par leur hiérarchie étant leur demande de mutation pour soi-disant se mettre, eux et leur famille, à l’abri.

Pourtant la révolte intestine gronde dans le vaillant milieu de notre police, Nationale, de nos gendarmes et de nos CRS.

Certains de leurs tireurs d’élite, ont même eu les assassins assaillants d’en face, bien centrés dans leur viseurs et obéissant (à contre cœur et contre leur volonté) aux ordres venus d’en haut, ont été obligés de faire feu à 20 centimètres de leurs objectifs. (Juste pour effrayer, tu parles d’un coup d’épée dans l’eau !).

Pendant ce temps, ceux d’en face cartonnent, bazookent ou  mitraillent à la kalachnikov (arme que n’importe qui peut se procurer à 200 € dans ces sinistres banlieues, zones de non droit et vecteur de violences) sur des cibles désignées d’avance et résignées malgré elles à mourir.

 Putain où sont donc passés nos valeureux « KEPIS BLANCS » des quartiers Viennot, Yusuf, Amilakvari de notre bien-aimée légion de  Sidi-Bel-Abbès ?

N’importe quel pays agressé de cette façon intestine se servirait de cette arme fatale dont la seule présence, découragerait les plus téméraires d’entre eux.

Mais à cette époque de l’année, (Nous, Pieds-noirs en savons quelque chose puisqu’à la même époque en 1962 nous arrivions avec nos baluchons et nos mauvaises valises),  les « congés payés » sont plus soucieux de se rôtir sur nos plages ou de créer des files d’attente de 600 Kms, sur leurs trajets de vacances que de s’attarder sur la survie de nos vaillants protecteurs.

Même nos chaînes de télé se mettent au diapason des dits « congés payés » par des pubs lassantes et outrancières (telles : yaourts, pare-brise et autres produits d’entretien de  lave-vaisselle ou  fosses septiques), lesquelles par leur répétitivité frisent le conditionnement par lavage de cerveau et  deviennent plus dissuasives qu’incitatives.

Pour couronner tout ce merdier, les chaînes de TV ne diffusent que des « séries mille fois vues »  ou des films à la mord-moi  l’…..œil.

Il y a quelques jours, sur FR ( ?), hommage était rendu aux PRCPDV (Pieds Rouges Communistes Porteurs de Valises) et un journaliste qui doit aimer faire des pipes, parle de ceux qui n'ont pas voulu ni de la valise ni du cercueil. Pourquoi ne le dit- il pas à ceux qui sont engloutis au fond du petit lac à ORAN, ou à ceux qui ont subi le tir en rafales de l'armée collaboratrice du FLN et adepte du 19.03.62 à la rue d'Isly. ?

Mes commentaires reflètent une réalité que toute personne lucide ne peut que constater quotidiennement dans ce pays que nous avons chevillé au corps c'est vrai, mais qui nous emmène tout droit dans le mur par cette caste politique bi- tri ou quadri-céphale assoiffée de pouvoir et du gâteau qu'ils se partagent depuis longtemps sur notre dos. Il est urgent que ça change, mais serons-nous assez pour qu'une majorité s'en donne les moyens quand on constate que chez nous-même, ils s’en trouvent qui sont et resteront encore  amnésiques.

           Et nous n'avons pas encore tout vu concernant les coups bas car les rapaces soutenus par les médias aux ordres serrent tellement les fesses qu'ils font appel de plus en plus aux organismes de sondages pour fausser un peu plus le débat. Intéressant de les voir gesticuler, plastronner et promettre pour mieux nous la mettre. L’avenir nous démontrera jusqu’où ils iront dans la bassesse.

Un mot à l’adresse des Maires ou députés qui refusent leur support à Marine Le Pen. A ce jour, Marine semblerait n'avoir que 400 signatures. Il en manquerait donc 100. Si par malheur, elle n'obtenait pas ces 100 signatures, cela signifierait que nous avons en France 100 édiles ou députés indignes de nous représenter et nous nous arrangerions à connaître ces 100 laches  qui en aucun cas ne bénéficieront plus de nos suffrages localement, régionalement et bien entendu nationalement. 

           En outre, nous les 3 ou 4 millions de Pieds-noirs que nous sommes, voterions quand même pour les présidentielles en glissant dans l'urne, des petits carrés au format de l'enveloppe traditionnelle, sur lesquels nous inscririons le nom de notre Jeanne d'Arc moderne.

           Qu'on se le dise dans tous les milieux et que certains de ces milieux-là soient moins sectaires. Elle sera présente par la volonté du peuple des repliés Français que nous sommes depuis 1/2 siècle. Et qui sait combien d'entre ces réticents ne voleront pas au secours de la victoire (air connu des hésitants)

             Passons à un autre sujet d’actualité. On parle d’organiser un congrès du FLN à Nîmes, Juste cette année, qui est le cinquantenaire de notre diaspora par cette bande d’enfoirés et les non moins enfoirés qui s’entendaient sur notre dos  comme larrons en foire à Evian, un certain 19 Mars 1962.

Il semblerait que tous les moyens inavouables soient bons quand même pour enfermer notre communauté dans notre linceul de douloureux souvenirs.

Quels manques de respect et de discernement à notre égard ! Déjà, lorsque nous sommes arrivés comme des cheveux dans leur soupe, les Français des congés payés à la tête desquels plastronnait Gaston Deferre (remarquez que je ne mets pas « Monsieur », car quelqu’un dont le diable s’est emparé de son âme ne mérite pas cette A.O.C.) nous ont superbement ignorés.

 Ce souvenir dont la sensibilité est toujours à fleur de notre peau et ancré dans nos mémoires, est encore pour nous, un cauchemar, mais est avec une évidence troublante le seul moyen qu’il ne fallait pas mettre à mal comme le préconise ce Frédéric « Mythe errant » qui ne sait plus dans quelle vitrine exposer son cul pour se faire remarquer.

Messieurs les organisateurs de ce colloque, les 10 et 11 mars prochains, sur le thème : « la Fédération de France du FLN dans la guerre de 1954 – 1962  s’il se réalise, car nous serons nombreux à nous y opposer par tous les moyens (kharawas, matracas, gayatas, stacks et castagne sont encore vivaces dans nos gènes) et nous vous promettons que ce jour-là  vous établirez de nouveaux records de vitesse…. avant les jeux olympiques de juillet et d’août à Londres.

 Nîmes, comme nous le confirme son courageux et vaillant Sénateur du Gard, Monsieur Jean-Paul Fournier dont je cite certains propos en le remerciant sincèrement, a été en 1962, l’un des  lieux d’arrivée de notre communauté rapatriée. Depuis cette date, bon nombre de ces rapatriés s’y sont installés et s’y sont parfaitement intégrés. Cette page de l’histoire de France est également très douloureuse à notre mémoire et à celle des harkis, et Nîmes organisera en Juin 2012 avec le soutien de nombreuses associations de villes de la façade méditerranéenne un évènement commémoratif pour marquer le départ précipité, en 1962, de plus d’un million de rapatriés et la fin d’un conflit très meurtrier pour nos soldats, pour notre (OAS)-FFI de l’Algérie Française, (cette remarque est mienne n’en déplaise à certains palefreniers des écuries de la France), et enfin pour tous les combattants de l’Armée française, de l’active et du contingent, dont des milliers ont tragiquement trouvé la mort.

Monsieur Jean-Paul Fournier rajoute : Je pense qu’il faut avoir la plus grande retenue dans le traitement, même historique, de cet épisode de notre passé commun et notre volonté de montrer que l’organisation de ce type de colloque avec nos ex ennemis est tout à fait inopportun. J’ai d’ailleurs été approché pour soutenir cette manifestation. Toutefois, contrairement au Conseil général du Gard et au Conseil régional Languedoc-Roussillon, j’ai répondu par la négative, tant il me semble important d’avoir une approche totalement apaisée et respectueuse de cet épisode historique, douloureux pour beaucoup d’entre nous.Pour moi le choix de cette date, en pleine période de recueillement et de souvenir, est particulièrement mal venu, à moins qu’il soit le fruit d’une réelle volonté motivée par un esprit de polémique.

Jean-Paul Fournier Sénateur du Gard Maire de Nîmes Président de Nîmes Métropole. BRAVO MONSIEUR FOURNIER,  VOUS AVEZ TOUCHE LA CIBLE AU CŒUR MEME DE SON SENTIMENT ENVERS NOTRE COMMUNAUTE (laquelle approche les 5.000.000 d’électeurs, maintenant, et qui pourrait bien changer la donne des futures présidentielles.Le rentrée pour ces gaillards sera rude et rude sera aussi leur confrontement à la réalité.

Mais concluons sur une note plus optimiste, car les 20, 21 et 22 Août derniers se sont déroulées  les festivités du 4° salon du SAVOIR FAIRE PIED NOIR au Mas de l’Ille à Port Barcarès (Pyrénées Orientales) où des animations de classe internationale et d’excellents repas traditionnels ont été servis aux nombreux visiteurs et participants et où notre art de vivre et notre convivialité proverbiale ont été mises en exergue à la satisfaction générale.

A l'année prochaine, si Dieu veut.

Méfions-nous des enchaînements de la sensibilité! On commence par plaindre les assassins  et on finit un peu tard, par s'apitoyer sur les victimes...  d’après André Frossard

 LE HÉRISSON VOUS  SALUE BIEN            ET TOUJOURS A VOTRE SERVICE.

A tchao et à la prochaine si Dieu le veut.

01

Retour coups de cœur.