MAJ/24/05/2016

la valise ou le cercueil 2016

AFFICHE_LA_VALISE_OU_LE_CERCUEIL_700_x_800

« La valise ou le cercueil » est le titre du film retraçant la vie et le lâche assassinat du peuple pied noir et harkis  par la République dictatoriale gaulliste  dirigée par De Gaulle.

 C’est aussi  toute l’histoire authentique  de cette belle province française durant 132 ans, restée dans les cœurs et dans les tripes de millions de Français d’AFN et de Métropole.

 Ce film historique est réalisé par Charly CASSAN, pied noir avec Marie,  sa collaboratrice  et dynamique compagne. Ils se sont dépensés  sans compter  durant 14 mois de tournage et d’interviews tant en Algérie et Tunisie qu’en France et en Espagne, pour retracer  durant deux heures palpitantes et émouvantes,  la vie de ce peuple hors du commun qui est resté debout et fier avec honneur et dignité face à toutes les adversités.

 Tout est répertorié chronologiquement  dans ce film historique et de mémoire.

 Cela commence en 1830 par le débarquement à Sidi Ferruch et la prise de la Régence d’Alger  occupée par les Turcs  qui se servaient des pirates barbaresques   pour écumer la Méditerranée et imposer l’esclavage, la dictature et le pillage de ce pays inculte et infecté de moustiques, qui allait devenir l’Algérie  avec la présence de Français et d’Européens.

 L’armée d’Afrique est de tous les combats, en Crimée en 1870,   ainsi que pendant les deux dernières guerres mondiales.

 Sont évoqués,  avec précision,  les massacres du 8 Mai 1945 à Sétif.

 Ensuite on passe aux bâtisseurs  de cette Algérie heureuse et prospère  où les souvenirs de leurs années lumineuses surgissent avec émotion.

 En Novembre 1954,   par les fautes successives des gouvernements parisiens, éclate la rébellion arabo-islamique nationaliste,  commandée du Caire.

 Ce furent  huit années  d'une guerre atroce et fanatique contre les rebelles et les terroristes sanguinaires et assassins.

 Il y eut la fameuse bataille d’Alger largement gagnée par les parachutistes français du général MASSU,  sans oublier les journées des barricades d’Alger  et le Putsch des généraux patriotes.

 En rappelant qu’il y  eut le complot gaulliste du 13 Mai 1958 et le retour au pouvoir de  De Gaulle,  qui allait trahir ses engagements et livrer le pays aux fellagahs-égorgeurs suite aux funestes et honteux  "accords d’Évian",  où le gouvernement gaulliste a capitulé face à l’ennemi qui était pourtant battu sur le terrain.

 S’en est suivi le courageux et héroïque combat de l’OAS qui fut le dernier sursaut de tout un peuple  contre le FLN  et leurs alliés et complices : les communistes et les barbouzes gaullistes.

 Pour achever ces épisodes dramatiques et douloureux, sont évoqués les enlèvements  appelés par le pouvoir en place : « les disparus », cruellement et sauvagement assassinés, les massacres de la rue d’Isly   et de la grande Poste d’Alger après l’ignoble et criminel blocus du quartier populaire de Bab-el-Oued  en Mars 1962.

Et ceux du 5 juillet à Oran après la trahison et l’abandon, puis le génocide des harkis et de leurs familles,  tout cela voulu par De Gaulle  afin de décourager  et anéantir la résistance  des Européens d’Algérie  et des Français musulmans fidèles au drapeau français.

 Ce qui provoquera le terrible exode et l’exil inhumain de tout un peuple dans cet hexagone chloroformé, désinformé, et forcément hostile aux Français d’Algérie.

 50 ans après, le retour des Pieds-Noirs en Algérie  fait remonter à la surface des souvenirs enfouis et une émotion intense s’en dégage.

 Acteurs, témoins et victimes survivantes sont les personnages principaux  et prestigieux  de ce film  qui brise enfin l’hypocrisie, la malhonnêteté  et l’omerta des pouvoirs publics successifs  et de leurs relais que sont les médias  en imposant un total black-out  sur la véritable histoire et l’agonie de l’Algérie française.

  Charly CASSAN  Réalisateur


Commande pour le DVD à envoyer chez Charly et Marie Cassan 2 rue Molle 34250 Palavas les Flots au prix de 20 Euros frais de port compris.

Un nouveau commentaire, d'une jeune étudiante après avoir vu le film. A faire circuler car très touchant.

            "Élève de terminale, j'ai étudié cette année la guerre d'Algérie. Lorsque j'ai vu ce documentaire, j'ai été profondément touchée par cette histoire qu'on ne nous racontera jamais dans les livres. J'ai trouvé les témoignages des pieds-noirs et des harkis poignants, si seulement les gens savaient ce qu'il était vraiment advenu de l'Algérie Française. Cela a du être une expérience immensément douloureuse de tout quitter, mais en même temps nous ne pouvons qu'admirer le courages des Français d'Algérie et des harkis qui ont cru en la france et se sont battus jusqu'au bout. En revanche, quelle honte pour nous, Français de la métropole qui avons abandonné l'Algérie Française à son triste sort. Et quelle honte, De Gaulle, dont on nous fait tant l'éloge en cours d'histoire, responsable du massacre des harkis. J'aimerai que les gens sachent, que la France reconnaisse sa totale responsabilité dans cette guerre ! . En tout cas merci pour ce documentaire, qui est d'une qualité et d'une sincérité remarquables, il m'a vraiment marquée."

Film "LA VALISE OU LE CERCUEIL" Charly ou Marie CASSAN-HAVENEL 2 rue Molle 34250 PALAVAS LES FLOTS

Tél :06 13 56 00 36

Commandez votre coffret DVD par internet >AMAZON.FR ou à CASSAN Marie et Charly Liens  :    chaine tv de reportage34


Critique du film vu par le Général FAIVRE Maurice, historien des Armées.

Charly Cassan et Marie Havenel. La valise ou le cercueil. DVD. Reportage 34. Maurin, 34970 Lattes.

            Ce film de 2 heures constitue une remarquable réalisation technique, et une émouvante évocation de la mémoire des Français d’Algérie. Des dizaines de témoins mettent en valeur ce que fut leur histoire et celle de leurs ancêtres, depuis la conquête de 1830 jusqu’à l’exode de 1962. Ils rappellent que la piraterie barbaresque fut à l’origine de l’expédition, que la colonisation, éprouvante avant d’être génératrice de paix, a éradiqué les épidémies et créé les infrastructures d’un Etat moderne.

            L’histoire de la guerre d’Algérie reste prégnante pour les acteurs consultés, qui relatent les massacres fomentés par les nationalistes algériens, depuis mai 1945, jusqu’au 20 août 1955 et au 5 juillet 1962 ; ils n’occultent pas cependant  les inégalités sociales, les ratonnades et autres abus de la répression. Ils montrent comment le sursaut du 13 mai dissimule un complot gaulliste qui n’exploite pas la fraternisation franco-musulmane et conduit à la révolte des barricades, du putsch et de l’OAS.

            Le titre du film évoque bien ce que fut la souffrance de leur communauté et celle des harkis : les enlèvements de l’été 1962 qui imposent l’exode, le rejet des syndicalistes marseillais,  le saccage des cimetières de leurs parents. Seule consolation, ceux qui ont eu le courage de traverser la mer, ont renouvelé des relations d’amitié avec leurs anciens condisciples et collègues de travail et sont sensibles à la misère des Algériens soumis à une minorité totalitaire.

            La reconnaissance de la responsabilité de l’Etat reste l’espoir de ces désespérés. Ce film devrait y contribuer, mais il se heurtera aux critiques idéologiques des complices du FLN. Sa diffusion au grand public serait nécessaire pour l’information des Français de bonne foi.

Maurice FAIVRE, le 30 avril 2011

**********

Culture — 22 novembre 2012

La valise ou le cercueil ? Stop à la culture de la repentance

  Twitter a beau avoir de nombreux travers, on peut néanmoins y croiser des personnes fabuleuses qui modifieront votre vision du monde.

 Lassée des conflits internes durant la campagne de l’UMP, je me suis adonnée à mon occupation favorite qui consiste poster des commentaires caustiques sur les incapables décérébrés qui gouvernent la France depuis le 6 mai 2012.

 @reportage34, les réalisateurs de « La valise ou le cercueil » ont réagi à l’un de mes tweets me demandant si je connaissais leur film.

 Le titre, à lui seul, m’a interpellé : La valise ou le cercueil ?

 J’ai choisi de m’expatrier à l’étranger pour y mener une vie paisible, chose qui n’est plus possible en France. Mais surtout, je veux offrir à mes enfants la possibilité de se construire avec des valeurs morales empreintes de respect, d’humanité et d’ouverture sur le monde.

 J’ai le triste pressentiment que la situation en France va dégénérer. La démission des élus a contribué à la déliquescence d’un Etat que plus personne ne respecte, transformant ce pays en une fosse d’aisance où tout le monde vient se soulager.

 J’ai souvent de bonnes intuitions. Il y a six cents ans, j’aurais eu des problèmes avec l’Inquisition…

 J’arrête là les digressions pour en revenir à l’objet de mon article : la valise ou le cercueil. Je n’avais jamais entendu parler de ce film.

 Fait inexcusable quand on a un mari d’origine pied noir qui vous chante la sérénade avec du Jean-Pax Mefret, qui vous reproche de ne pas trouver cela romantique et qui vous soupçonne d’être indifférente à l’histoire de l’Algérie.

 J’ai donc pris contact avec les réalisateurs du film, Marie Havenel et Charly Cassan, qui m’ont répondu de façon très chaleureuse. En voilà un extrait :

 « Ce film a obtenu un visa d’exploitation TOUT PUBLIC du CNC et un des réalisateurs a été nommé chevalier dans l’ordre des palmes académiques pour la pédagogie de ce film.

 Tous les médias sans exception occultent ce film malgré le succès qu’il remporte partout où il est projeté. Certains journalistes mais trop rares nous font de très beaux articles après avoir vu le film dont un journaliste de Corse Matin qui nous a consacré une page entière.

 Toutes les chaines de télévision nous l’ont refusé au motif qu’il ne correspond pas à leur ligne éditoriale…

 Aucun historien n’a trouvé à redire sur notre film car c’est un drame humain occulté depuis 50 ans.

 Mme Bensaïd, chef des documentaires sur TF1 nous a demandé le film, l’a visionné, l’a trouvé remarquable mais n’a pas obtenu l’autorisation de le diffuser. Aucun motif ne nous a été donné.

 Nous savons qu’il fait peur (la vérité fait toujours peur) surtout quand ce qui s’est passé il y a 50 ans risque de se reproduire en France et la meilleure façon de faire censure, c’est de ne pas en parler, ni en bien, ni en mal.

 Vous trouverez en pièce jointe un dossier de presse et nous serions très heureux de vous en faire parvenir un exemplaire à titre gracieux afin que vous puissiez le visionner et nous dire votre ressenti à la fin du film.

 Cordialement

 Marie Havenel – Charly Cassan – Réalisateurs

 PS : Nous avons du créer une SARL pour la diffusion du film car nous n’avons trouvé aucun distributeur qui acceptait de nous aider. »

**********

Par Marie Tournelle

 Marie Havenel et Charly Cassan ont eu la gentillesse de m’adresser le DVD.

 Je l’ai visionné le soir même et j’ai été profondément bouleversée. J’en ai pleuré…

 Difficile, à chaud, de trouver les mots pour décrire la diversité des émotions éprouvées. difficile d’en sortir indemne.

 « La valise ou le cercueil » est film d’excellence retraçant la vie et le lâche assassinat du peuple pied noir et harkis par la République gaulliste dirigée par De Gaulle.

 C’est aussi toute l’histoire authentique de cette belle province française durant 132 ans, restée dans les cœurs et dans les tripes de millions de Français d’AFN et de Métropole.

 Acteurs, témoins et victimes survivantes sont les personnages principaux et prestigieux de ce film qui brise enfin l’hypocrisie, la malhonnêteté et l’omerta des pouvoirs publics successifs et de leurs relais que sont les médias en imposant un total black-out sur la véritable histoire et l’agonie de l’Algérie française.

 Honte aux politiques et aux médias qui occultent la vérité pour une consensuelle dénonciation du colonialisme au risque de créer un malaise encore plus grand entre la France et l’Algérie, surtout lorsque l’on sait que de nombreux algériens cultivent encore un amour inconditionnel de la France.

 La vérité devrait être présente dans tous les cours d’histoire pour faire comprendre les tenants et aboutissants de ce qui a été un drame atroce pour plus d’un million de Français européens, juifs et musulmans.

 Ce film est un chef d’œuvre sublime où la douleur, le malheur, les souffrances, se côtoient aussi avec une immense envie de vivre.

 Marie Havenel et Charly Cassan nous font découvrir des pages d’histoire totalement inconnues avec pour seul message, un message de paix.

 Et à l’heure actuelle, nous en avons bien besoin.

 Je ne peux qu’applaudir le merveilleux travail de réparation de Marie Havenel et Charly Cassan et les remercier pour cette leçon de vie. Je n’en dirai pas plus car il me semble nécessaire que vous viviez, vous aussi, cette expérience, si ce n’est pas déjà fait.

par Marie Tournelle

Pour commander votre coffret DVD :"La Valise ou Le Cercueil" 
  • ou téléphonez au : 04.67.27.87.26

Retour à tous les films.