7 HERISSON étoile

Attention piquants ardents ...

    La lecture de certains quotidiens Français et Algériens, me laissent perplexe sur l’image que l’on cherche à donner à notre action consistant à demander justice et réparation devant le tribunal des Droits de l’homme, de la détresse où les accords d’Evian nous ont plongé et du tort considérable que l’on nous a causé.

    Venant des journaux Algériens, le contraire m’eût paru anormal tant la haine viscérale des Pieds-noirs est encore vivace dans leur esprit.

    Venant des journaux Français, ils me donnent la nausée et j’ai envie de vomir à l’encontre de leur idéologie partisane avalisée par la complaisance de certains de nos dirigeants qui n’hésiteraient pas à revêtir le sarouel et le burnous si Bouteflika le leur demandait.

    Notre demande de justice et de réparation est diabolisée par le rapprochement qu’ils font entre cette action et l’extrême droite. Quelle médiocrité ! Surtout que les Pieds-noirs que nous sommes, votent indifféremment à gauche ou à droite suivant leurs idées politiques et ce depuis toujours avant et depuis notre arrivée en France.

    Les pieds-noirs ne se sont jamais sentis différents des autres à cause de leurs confessions religieuses ou de la couleur de leur peau.

    Plutôt proches des gens en difficulté, et prêts aussi bien à aider à démonter un gouvernement (Se souvenir du rôle important des Pieds-noirs, lors des manifestations du 13 Mai 1958), qu’à se sentir pris aux tripes par le malheur des populations dans le besoin, les Pieds-noirs refusent que l’on nous qualifie de fascisme car la majorité d’entre nous hait cette idéologie. Il existe peut-être quelques brebis galeuses comme dans tous les partis, mais qu’ils n’en fassent pas une généralité.

    A moins que cela ne desserve leurs bassesses de nous dénigrer encore et toujours dans la ligne directe et le droit fil de la haine qu’ils éprouvent à l’égard de notre communauté, depuis notre arrivée en France.

    Cela n’est qu’un petit exemple de l’opprobre qui frappe notre demande de réparation de ce qui nous est dû.

    Attendons-nous à des attaques de plus en plus virulentes de la part des héritiers des « Porteurs de valise », et préparons notre riposte par notre détermination à déposer rapidement encore plus de réclamations ( A cette heure : 1.000. Il en faut 10.000 et plus encore) devant le Tribunal des Droits de l’Homme.

    C’est notre seul mode d’expression. Mais il compte et commence à donner des sueurs froides à ceux qui se sentent visés indirectement par notre action.

    Les insomnies vont bientôt changer de camp, croyez-moi ! Le dévouement, le courage et l’abnégation de nos dirigeants et de nos avocats porteront très vite leurs fruits.

    Comme l’a si justement dit La Fontaine ; » Patience et longueur de temps, font plus que force ni que rage »

LE HÉRISSON VOUS SALUE BIEN.  A VOTRE SERVICE.

Leherisson1962@gmx.com

 

HERISSON_signature_BLOG

Retour chez le hérisson.