Libre propos citoyen

Document transmis par

LE PHAREFOUILLEUR  le Jeudi 25 septembre 2014.

« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi ». Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen - Article XI - 1789

Décapitation d’Hervé GOURDEL en Algérie : La barbarie des islamistes ne date pas d’aujourd’hui !

         La triste nouvelle a été annoncée aux journaux télévisés de mercredi 24 septembre au soir : Hervé GOURDEL, niçois âgé de 55 ans, guide de haute montagne dans le parc national du Mercantour (base de Saint Martin Vésubie, dans l’arrière pays niçois) et photographe, a été égorgé puis décapité par les djihadistes algériens du groupe Jund al-Khilafa (soldats du califat), affilié au groupe Daesh, tous les deux affiliés à Al-Qaïda.

         Passionné de photo et de montagne, il était arrivé en Algérie le samedi précédent et fut capturé le dimanche, dans le massif du Djurdjura, situé en Kabylie, où il effectuait une randonnée dans la forêt de Tikjda avec cinq accompagnateurs algériens.

         Cet assassinat barbare a eu lieu en guise de représailles contre la France, à cause de l’intervention militaire de l’armée de l’air française dans le ciel d’Irak (NB : seuls les avions américains se risquent à pénétrer dans l’espace aérien syrien, pour le moment).

         La France fait partie d’une coalition internationale menée par les USA, sous l’égide de l’ONU, pour tenter -enfin !- de stopper par des bombardements aériens la progression des djihadistes du groupe Daesh ridiculement autoproclamé Etat islamique (E.I.) pour mieux terroriser les esprits.

         Ces renégats tentent de s’implanter en Syrie mais surtout en Irak, pour s’approprier des puits de pétrole et créer un vaste territoire sur lequel régnerait la charia (loi islamique), qui autorise à tuer partout dans le monde…au nom d’Allah !

         Cet homme a été égorgé et décapité parce qu’il était de nationalité française. Les extrémistes algériens continuent donc d’offenser la France !

         Au-delà de la légitime émotion provoquée cette terrible tragédie, plusieurs questions, légitimes elles aussi, viennent à l’esprit :

- durant les huit années de la guerre d’Algérie (1er novembre 1954 - 5 juillet 1962) l’armée française a perdu 30.000 soldats : l’ignorait-il ?

- en plus des soldats français victimes de leur devoir, les civils français d’Algérie, de toutes origines religieuses, ont été massacrés au nom de l’Islam : l’ignorait-il ?

- par ailleurs, pendant et à la fin de la guerre d’Algérie, 2034 personnes (des civils et des militaires) ont été enlevées et sont considérées comme disparues (pointage rigoureux, à ce jour, de mon ami Jean-Claude ROSSO, chercheur spécialisé sur ce sujet) : l’ignorait-il ?

- après l’indépendance de l’Algérie, environ 100.000 (150.000 ?) Harkis, hommes femmes et enfants fidèles à la France, ont été abandonnés par le traître de Colombey et livrés aux égorgeurs du FLN algérien qui déclenchèrent un véritable génocide : l’ignorait-il ?

- depuis l’indépendance de l’Algérie, la guerre civile algérienne opposa de 1991 à 2002, le mouvement politique du FIS (Front islamique du salut) au gouvernement algérien, avec l’apparition de forces paramilitaires comme l’AIS (Armée Islamique du Salut), ou le GIA (Groupe Islamiste Armé) : l’ignorait-il ?

- suite à l’interdiction du FIS et à l’arrestation de milliers de ses partisans, suite à la reddition de l’AIS et à la défaite du GIA (2002), des groupes d’islamistes armés se réfugièrent précisément dans les montagnes du Djurjura, où certains survivent encore : l’ignorait-il ?

- cette guerre civile algérienne aurait provoqué la mort entre 100.000 et 150.000 morts (certains écrits parlent d’un nombre bien plus important de victimes civiles), et elle continue, larvée certes mais elle continue, au sein des montagnes où Hervé GOURDEL est allé faire de la randonnée : l’ignorait-il ?

- en France, ces derniers mois les désastreuses affaires MEHRAH et NEMMOUCHE ont vu des franco-algériens se conduire en assassins : l’ignorait-il ?

- depuis quelques années c’est le monde entier qui est la victime d’une guerre sainte (djihad) déclenchée par les fous d’Allah contre l’Occident : l’ignorait-il ?

         Contrairement à ce que nous fait croire l’actuel gouvernement socialiste, prisonnier de ses électeurs favorables à l’islamisation de la France, la mort de l’otage français n’est pas un acte isolé : elle est le prolongement de la menace islamiste qui pèse chaque jour davantage sur la France.

         La mise à mort d’Hervé GOURDEL par décapitation filmée, est une offense de plus faite à la France et une menace claire faite au monde non-musulman, encore appelé….civilisé !

Je ne le connaissais pas mais je pense à lui et à sa famille.

Je réalise, contrairement à beaucoup de bobos pacifistes, que si les USA n’étaient pas là pour contrer les égorgeurs d’Allah…ils seraient sous nos fenêtres !

Merci de votre aimable considération. Bien cordialement.

Michel Salanon...de l'Hôtel Saint Maurice d'Aïn-el-Turck 

Retour le phare fouilleur