15 Départements Algérie Française rec COUL BLOG

Historique:

- 1848 (4 mars) : l'Algérie est considérée comme partie intégrante du territoire français

- 1848 (9 décembre) : les provinces d'Alger, Constantine et Oran deviennent trois départements

- 1902 (24 décembre) : les 6 territoires sahariens, administrés par les 3 départements (2 chacun), forment les Territoires du Sud.

- 1905 (14 août) : les Territoires du Sud sont organisés en 4 territoires : Aïn-Sefra, Ghardaïa, Oasis, Touggourt

- 1951 (1er août ?) : mise en place des codes de département 91 à 94

- 1955 (7 août) : création du département de Bône, formé d'une partie de Constantine

- 1956 (28 juin) : réforme administrative, les 3 anciens départements sont subdivisés chacun en 4 parties

- 1957 (10 janvier) : les Territoires du Sud forment l'Organisation commune des régions sahariennes

- 1957 (20 mai) : les 12 subdivisions créées l'année précédente deviennent départements et remplacent les anciens.

- 1957 (1er juillet) : mise en place de 13 nouveaux codes de départements (9A à 9M, plus 9T pour les Territoires du Sud), en remplacement des codes 91 à 94.

- 1957 (7 août) : les Territoires du Sud sont divisés en 2 départements

- 1958 (17 mars) : création de 3 nouveaux départements (Aumale, Bougie, Saïda), avec modifications des limites des départements de Batna, Bône, Constantine, Médéa, Oran, Sétif et Tiaret.

- 1958 (28 avril) : mise en place de 3 nouveaux codes de départements, 9N, 9P et 9R pour les 3 nouveaux départements.

- 1959 (7 novembre) : suppression des départements d'Aumale et Bougie (et abandon des codes 9N et 9P), avec modifications des limites des départements de Batna, Bône, Constantine, Médéa, Oran, Saïda et Sétif.

- 1961 : mise en place de 2 nouveaux codes de départements, 8A et 8B pour remplacer 9T.

- 1962, les 14 départements (9A, 9B, 9C, 9D, 9E, 9F, 9G, 9H, 9J, 9K, 9L, 9M, 9R, 8A.

Organisation des départements telle qu'elle résulte du décret no 59-1282 du 7 novembre 1959, regroupant les 1477 communes d'Algérie en 14 départements. Pour chaque département est indiqué le chiffre total de la population, suivi entre parenthèses de celui de sa fraction européenne ainsi que le nombre de communes par arrondissement.


Alger - 9A - 67 communes - 1.079.806 (359.629)   habitants

   Ar. Alger

   15 communes

   Ar. Blida

   28 communes

   Ar. Maison-Blanche

   24 communes

 


Batna - 9B -120 communes - 529.532 (7.915) habitants

   Ar. Arris

   15 communes

   Ar. Barika

   14 communes

   Ar. Batna

   18 communes

   Ar. Biskra

   36 communes

   Ar.   Corneille

   17 communes

   Ar.   Khenchela

   20 communes

 


Bône - 9C -   156 communes - 730.594   (67.491) habitants

   Ar. Bône

   29 communes

   Ar. Calle   (La)

   22 communes

   Ar.   Clairfontaine

   22 communes

   Ar. Guelma

   22 communes

   Ar.   Souk-Ahras

   29 communes

   Ar. Tébessa

   22 communes

 


Constantine-9D-191 communes-1.208.355 (84.336) habitants

   Ar. Aïn-Beida

   27 communes

   Ar. Aïn-M'lila

   19 communes

   Ar. Collo

   19 communes

   Ar. Constantine

   23 communes

   Ar. Djidjelli

   26 communes

   Ar. El-Milia

   14 communes

   Ar. Mila

   18 communes

   Ar. Philippeville

   45 communes

 


Médéa-9E-116 communes-621.013 (10.450) habitants

   Ar. Aumale

   21 communes

   Ar. Boghari

   18 communes

   Ar. Bou-Saâdaa

   15 communes

   Ar. Djelfa

   19 communes

   Ar. Médéa

   19 communes

   Ar. Paul-Cazelles

   12 communes

   Ar. Tablata

   12 communes

 


Mostaganem-9F-134 communes-610.467 (50.798) habitants

   Ar. Cassaigne

   12 communes

   Ar. Inkermann

   32 communes

   Ar. Mascara

   23 communes

   Ar. Mostaganem

   25 communes

   Ar. Palikao

   14 communes

   Ar. Relizane

   28 communes

 


Oran-9G-115 communes-851.190 (287.148) habitants

   Ar. Aïn-Temouchent

   19 communes

   Ar. Oran

   27 communes

   Ar. Perrégaux

   23 communes

   Ar. Sidi-bel-Abbès

   30 communes

   Ar. Telagh   (Le)

   16 communes

 


Orléansville-9H-114 communes-633.630 (21.741) habitants

   Ar. Cherchell

   13 communes

   Ar. Duperré

   15 communes

   Ar. Miliana

   18 communes

   Ar. Orléansville

   25 communes

   Ar. Ténès

   25 communes

   Ar. Teniet-el-Haad

   18 communes

 


Saïda-9R-39 communes-193.365 (9.650) habitants

   Ar. Aïn-Sefra

   4 communes

   Ar. Géryville

   9 communes

   Ar. Méchéria

   8 communes

   Ar. Saïda

   18 communes

 


Sétif-9J-186 communes-1.001.461 (23.787) habitants

   Ar. Akbou

   15 communes

   Ar. Bordj-bou-Arreridj

   33 communes

   Ar. Bougie

   35 communes

   Ar. Kerrata

   14 communes

   Ar. Lafayette

   18 communes

   Ar. M'Sila

   16 communes

   Ar. Sétif

   5 communes

   Ar. Sidi-Aïch

   21 communes

   Ar. Saint-Arnaud

   28 communes

 


Tiaret-9K-74 communes-267.110 (15.016)habitants

   Ar. Aflou

   11 communes

   Ar. Frenda

   20 communes

   Ar. Tiaret

   33 communes

   Ar. Vialar

   10 communes

 


Tizi-Ouzou-9L-121 communes-800.892 (9.603) habitants

   Ar. Azazga

   20 communes

   Ar. Bordj-Menaïel

   15 communes

   Ar. Bouïra

   10 communes

   Ar. Dra-el-Mizan

   17 communes

   Ar. Fort-National

   22 communes

   Ar. Palestro

   9 communes

   Ar. Tizi-Ouzou

   28 communes

 


Tlemcen-9M-63 communes-371.956 (26.767) habitants

   Ar. Beni-Saf

   11 communes

   Ar. Marnia

   12 communes

   Ar. Nemours

   12 communes

   Ar. Sebdou

   8 communes

   Ar. Tlemcen

   20 communes

Départements du Sahara en  1961

Oasis -   8A - 55 communes - 416.418 habitants

   Ar.   Djanet

   Ar.   El Goléa

   Ar.   El Oued

   Ar.   Ghardaïa

   Ar.   In Salah

   Ar.   Laghouat

   Ar.   Ouargla

   Ar.   Tamanrasset

   Ar.   Touggourt

 

Saoura - 8B - 41 communes - 166.124 habitants

   Ar.   Adrar

   Ar.   Béni-Abbès

   Ar.   Colomb-Béchar

   Ar.   El Abiod-Sidi-Cheikh

   Ar.   Timimoun

   Ar.   Tindouf

Retour aux trois grands départements d'origine.