REPONSE DU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE PARIS

1

 - RIEN DE NOUVEAU BIEN SÛR !!

 

VERITAS, L'ADIMAD et L'ADEP ont décidés de s'unir pour porter plainte pour crime d'état suivi d'un crime de guerre. Ces deux crimes sont prouvés et imprescriptible, comme nous pouvions nous y attendre, voici la réponse du T.G.I. de Paris... 

 

2

3

 

Nous allons maintenant porter l’affaire devant la cour Européenne, puis devant l’ONU si nécessaire selon la procédure définie et souhaitée par Feu Pierre DESCAVES et avec le soutien et l’appui du prince SIXTE-HENRI DE BOURBON PARME, chacun de nous étant décidé à consacrer son temps et ses moyens à cette affaire.

Aidez-nous si vous le pouvez, votre aide sera la bienvenue. Quant à nous, nous ferons tout pour gagner cet ultime combat !

Jean-Marie Avelin président Comité VÉRITAS.

Retour à tous les communiqués