DE HOCINE LOUANCHI Président National DU C.F.M.R.A.A.

hocine louanchi

Hocine Louanchi, milite depuis 1975 pour la cause Harki (Photo Thierry Allard/Objectif Gard).

La Confédération des Français Musulmans Rapatries Algérie et leurs Amis demandent à Monsieur François HOLLANDE, Président de la République, de tenir sa promesse électorale :

"Si le peuple Français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des Harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées de nuit dans des camps en France". François Hollande le 5 avril 2012.

Devant le mutisme du chef de l'État François HOLLANDE qui refuse de tenir son engagement, les harkis et leurs amis organiseront un rassemblement pacifique le 17 Septembre 2016 à 14h devant la Sous-Préfecture 16 rue de la bastille, 13200 ARLES.

« Dans notre lutte, il faut l'union, la dignité et le respect » POUR OBTENIR LA RECONNAISSANCE OFFICIELLE DE LA RESPONSABILITÉ DE LA FRANCE DANS NOTRE "ABANDON" ET UNE LOI DE RÉPARATION. SORTONS DE NOS DIVISIONS STÉRILES, LE TEMPS EST A L'UNION POUR NOTRE DERNIER COMBAT ET AFIN D'OBTENIR NOS DROITS.

Hocine LOUANCHI, Président National C.F.M.R.A.A Porte-parole de la Révolte du camp de Saint Maurice l'Ardoise 1975.


Le 4 juillet 2016

Empêché d'entrer par certains membres d'associations, Hocine Louanchi, président national de la "Confédération des Français Musulmans Rapatriés d'Algérie et Leurs Amis" qui vécut dans le camp où il fut l'un des principaux artisans du mouvement de révolte des années 70, a clamé toute sa colère au ministre.

Bagnols : un harki en colère interpelle un secrétaire d'Etat de la Défense

hocine-louanchi-president-national-de-la-confederation-des_2003175_667x333

Voir la vidéo sur le site du Midi-Libre

Retour communiqués"Harkis"