Colmar, le 10 février 2020

Par Jean-Michel WEISSGERBER

La lecture du quotidien La CROIX, parait-il catholique, donne une petite idée de l'état idéologique délétère dans lequel se trouve notre pays où ce qui se porte le mieux c'est l'avancement à grands pas de la  dhimmitude dans toute son horreur !

Edition du 3 février 2020 :

La Croix estime que la vérité d'une société s'écrit aussi (prière d'apprécier le vocable aussi) à partir d'archives et de témoignages !

Archives et témoignages, page 26 : « L'histoire coloniale se construit petit ».

Pour ma part, et pour être objectif, j'écrirai : « L'histoire des territoires d'outre-mer administrés successivement par le royaume de France et les Républiques françaises, fait l'objet d'études historiques souvent controversées ».

Voyons quelque peu, quels sont les personnages baptisés « historiens » par Béatrice BOUNIOL, dans l'article en question.

Sans surprise force est de constater que ce sont les tenants des thèses qui insistent sur « la reconnaissance des torts faits aux ancêtres de ceux  qui subissent toujours des discriminations ». Tout est dit en une phrase : circulez, il n'y a rien à voir !

Bref, vous m'avez compris: il nous faut impérativement expier, encore expier et toujours expier!

Parmi les grands « facilitateurs » de la repentance sans fin, il y a Pascal BLANCHARD, publicitaire de l 'Histoire coloniale, le zozotan Louis-Georges TIN, président d'honneur du « Conseil  Représentatif des associations noires de France », Pap et Marie NDIAYE, tous deux mulâtres aux discours bien orientés, l'historienne  Myriam COTIVAS, « spécialiste » de l'esclavage et un certain Pierre SINGAROVELOU qui raconte , on s'en doute, les combats de la décolonisation du point de vue des colonisés.

Sortirons-nous un jour de l'auberge de la "repentance ?

Dans la même édition du 3 février apparaît la chronique d'une incertaine Mélinée LE PRIOL qui vaticine sur le documentaire « les Nouveaux Convertis » sur KTO ou « Les Musulmans devenus chrétiens ». Voici ce qu'ose écrire la très pro-palestinienne Mélinée LE PRIOL : « Dommage toutefois d'insister aussi lourdement, durant tout le début du commentaire, sur les agressions et autres menaces de mort subies par ces convertis, menaces dont deux islamologues expliquent à l'écran qu'elles sont sans fondement coranique ».

C’EST BIEN CONNU, L’ISLAM EST LE PROTOTYPE DE LA RELIGION DE TOLERANCE, D’AMOUR ET DE PAIX !

Bon ! Mélinée n'en est pas encore à proclamer : « Ces convertis l'ont bien cherché » ! mais est-ce vraiment nécessaire ?

Camarades, pour ma part, je fais une croix définitive sur LA CROIX, quotidien de plus en plus :

-comique,

-diabolique

-satanique ?

Cochez la ou les cases qui conviennent !

Jean-Michel WEISSGERBER

Article transmis par Maurice Calmein

Retour aux articles JM. Weissgerber