31 décembre 2007

1849

Arrivée des premiers voyageurs. À la fin du 19è siècle, l'Algérie se construit autour de la vigne. Depuis que le vignoble français a été détruit par le phylloxéra, la vigne, en Algérie a remplacé le blé.

Parallèlement le régime civil s'est substitué au régime militaire. L'argent prédomine sur les armes

On ouvre le crédit, on encourage les grandes exploitations, on en appelle aux investissements privés. La III èm République gère alors l'Algérie Coloniale. C'est une véritable fièvre de création qui s'empare alors du pays.

35.000 Espagnols arrivèrent en Algérie cette année là.

Posté par popodoran à 22:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]


1851

Arzew comprend alors 700 espagnols pour 170 français.

Posté par popodoran à 23:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 janvier 2008

1870

1870 Après la défaite on a déjà imaginé une voir ferrée transsaharienne qui souderait les possession françaises. Une première expédition formée de 500 hommes a tenté le passage en 1881, elle a été massacrée.

Plus tard, Laperrière et ses troupes affrontent les touaregs à Timimoun, en plein été, en plein midi, à 50° sous un soleil de plomb. Nouvel échec mais à chaque fois, on pénètre un peu plus à l'intérieur de ce désert où les Pères Blancs, ces soldats du Christ affrontent les marabouts et les pillards.

Posté par popodoran à 00:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]

1871-1895

Amiral_comte_Louis_Henri_de_Gueydon_gouverneur_Alg_18771_1873 Amiral comte Louis Henri de Gueydon gouverneur de l'Algérie de 1871 à 1873

248 villages sont crées pour des colons venus de l'Aveyron, de l'Ardèche, des Hautes Alpes, de la Drôme, de l'Isère.

Des habitants de Menton se sont installés à Abbo dans la vallée de la Sébouse

La colonisation officielle s'adresse ensuite aux paysans du Sud de la France ; Les corses en particulier constituent en 1896 le contingent régional le plus important.
Des Corses ont fondé Sidi Merouane près de Ténès
Des Bretons ont crée Herbillon entre Philippeville et Bône
Puis viennent ceux des Pyrénées Orientales, des Hautes Alpes, de la Drôme et du Gard.
Des natifs du Var sont venus explorer les mines de Gouraya près de Cherchell
Des Alsaciens-Lorrains ont peuplé Haussonvillers, Bou-khalfa d'Alsace, Camp du maréchal, Rouffach ou la Robertsau. Le traité de Francfort qui enlevait l'Alsace et une partie de la Lorraine à la France amène plusieurs milliers d'Alsaciens fidèles à chercher au sud de la méditerranée des terres nouvelles à exploiter. Les noms des villages créés en Algérie jalonnent cette page d'histoire : Strasbourg, Belfort, Kléber.

Tous vont devenir les enfants dévoués de cette Algérie, resplendissante d’une beauté dépouillée des rivages de la Méditerranée. Sur cette terre, ils ont le sentiment de se retrouver en pays connu.

Posté par popodoran à 00:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 janvier 2008

1881

C'est la sécheresse, la famine et les incendies qui ravagent le pays et font des milliers de morts.

Posté par popodoran à 18:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]


1886

On compte

                        160 000 Espagnols constituent de véritables fiefs en Oranie spécialement.

                        35 000 Italiens sont regroupés principalement à Bône et Constantine.

                        15.550 maltais répartis dans l'est, à Bône surtout et dans les villes portuaires, à Alger notamment où ils feront du quartier des Taggarins leur territoire.

                        219 000 français

                        211 000 étrangers.

            Les vignerons de l'Aude dans les plaines de Bône

            Les paysans du Bas Alpin en Kabylie...
            Les paysans du Haut Languedoc sur les plateaux de Sidi Bel Abbés ou de Sétif.
            Ces méridionaux français vont rencontrer d'autres émigrants du bassin méditerranéen.

Poussés par une misère plus grande encore, apparaît en effet tout au long de la fin du 19ème siècle une vague d'émigrants des rivages de la méditerranée.

Posté par popodoran à 18:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

1887

C'est une invasion générale de sauterelles puis le choléra et le typhus qui déciment la population. Mais la grande nouveauté en cette fin de   siècle, c'est le Sahara.

Cet énorme désert de plateaux pierreux où des caravaniers entretiennent des relations lointaines avec le Continent noir où la France commence à s'installer, à Dakar, au Soudan, et rêve de s'installer aussi à Tombouctou et au Tchad.

Posté par popodoran à 19:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 janvier 2008

1889

            * El Goléa est fondé.

            * La loi du 26 juin impose la citoyenneté française qui "naturalise automatiquement tout étranger né en Algérie s'il ne réclame pas à sa majorité la nationalité d'origine de son père".

Posté par popodoran à 22:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

1896

            * On compte 318 000 français (dont 50 000 naturalisés) et 212 000 étrangers. A partir de cette date le nombre d'européens nés en Algérie l'emporte sur celui des émigrés.
            * Après la naturalisation des juifs par le Décret Crémieux, des Espagnols et des Italiens le sont automatiquement par naissance dans le pays.

La population française de l 'Algérie s'élève alors à 310 000 habitants.

Posté par popodoran à 22:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

1900

            * In Salah est pris

Posté par popodoran à 22:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]