Né en juin 1942 à Paris XIII  Chercheur en histoire, enseignant en Algérie, spécialisé dans les relations franco-algériennes.
Michel Delenclos quitte la France pour Oran en 1949, accompagnant son père militaire de carrière. Baccalauréat puis maître d'internat, il quitte Oran pour la région d'Orléanville comme enseignant, répondant ainsi à l'appel du plan Constantine.

Volontaire pour des postes "déshérités" en 1961/62, il est chargé de l'enseignement primaire (CP à CM2) avec des classes mixtes d'au moins cinquante élèves, à forte proportion de musulmans.

Il est très au contact des civils comme des militaires, des harkis et moghaznis de la S.A.S.. Il assiste à la tentative de "remise en état du corps" de M. Violette maire d'Hamman-Righa, tué par le FLN, pour être présenté à son épouse.
Son collègue et lui sont prévenus en février 1962 par le chef musulman du village que le FLN allait les égorger. Contraints, ils regagnent Oran avec beaucoup d'incompréhension et de regret.

Du djebel à la ville où les événements se succèdent, comme hors du temps, hors de tout entendement, il faudra vivre.

ROBIN MARC

ULPAT MARCEL

MAX PASTOR

CLAUDE GUISS Maire de Zéralda qui vécut les revers d’une trahison

MICHEL DEON UN ACADEMICIEN "éclairé" sur la guerre d'Algérie.

KLECH ABDELKRIM - PARCOURS ORDINAIRE D'UN HARKI ORDINAIRE

LES MOTS DES UNS ET LES MAUX DES AUTRES

TAYEB ZITOUNI

GABRIEL ANGLADE A REJOINT LES SIENS

PHILIPPE CASTILLE

GENEVIEVE SALASC

EPHMGA

RAPHAËL DRAI

DEMAIN Gérard.

PIERRE DAUM

JOSEPH RIZZA - BIOGRAPHIE.

PIERRE LAGAILLARDE - BIOGRAPHIE.

MONTPELLIER - ABANDON DU MUSEE DE LA FRANCE EN ALGERIE.

« 19 MARS 1962 » INTERROGEONS L'HISTOIRE

"MENARD ROBERT : SES CHEVAUX DE TROIE AU PIED DE L'HISTOIRE"

NELSON MANDELA "MIEUX VAUT L'ICONE QUE LE VRAI!"

19 MARS 1962 ? WATERLOO !

 

Retour nos lectures Algérie Française

 

«Ménard Robert : ses chevaux de Troie au pied de l’Histoire»